Partagez | 
 

 Ava - Terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inozemtsev Avdeï

Personnel du Red Castle

Personnel du Red Castle
avatar
• Avatar : Censor by Escume (DA)

• Messages : 25
• Date d'inscription : 18/08/2015



MessageSujet: Ava - Terminée   Mar 18 Aoû - 4:24






Inozemtsev Avdeï



• Sexe ; Masculin
• Âge ; Très ancien, mais d'apparence, une petite vingtaine
• Origine ; Russe
• Race ; Alkonost (Une créature aviaire à magnifique tête de femme (homme, ici), dont la voix ensorcelle et engendre oubli et dépendance. L'Alkonost peut également déclencher des tempêtes meurtrières en mer.)
• Sexualité ; Pansexuel
• Groupe ; Personnel
• Travail ; Musicien
• Personnage utilisé ; Avatar : Censor by Escume (DA) - Fiche : Rondo of moon 2 by Ruanjia


• Ton épice préférée ; La maniguette (aussi appelée poivre de Guinée, de la même famille que le gingembre)
• Ta couleur favorite ; Aucune idée
• Vin ou bière ; De l'eau, merci
• Animal favori ; Les oiseaux
• Ton habit préféré ; Des vêtements confortables
• Ton passe-temps favori ; La musique
• Pégase, Poney ou Licorne ; Hum... Celui qui voudra de moi?


Physique ;


Personne ne l'entendit entrer dans la salle, silhouette éthérée armée de ses instruments. Une longue silhouette fine, entre homme et femme, d'une beauté fragile. De longs cheveux d'un blond platine, un visage fin et délicat, parfaitement proportionné, des mains élégantes, un port à faire pâlir d'envie une princesse. Et un sens esthétique à faire grincer des dents un mendiant. Cependant, à y regarder de plus près, en essayant de croiser son regard, il est aisé de remarquer que les longs cils clairs ne se relèvent jamais, dissimulant des pupilles aveugles. Lorsqu'il écarte ses lèvres pleines, dévoilant des dents nacrées, sa voix pure et cristalline, impossible à qualifier de masculine ou féminine, est envoûtante. Il porte souvent de profondes capuches pour dissimuler son visage.

Sous sa forme naturelle, Ava possède un corps de harfang des neiges (hibou blanc) et la même tête que celle qu'il garde sous forme humaine.


Caractère ;


Ava n'avait jamais cherché à qualifier son comportement. La colère et la haine n'étaient pas habituels pour lui. Nombreux avaient été ceux à le poursuivre pour son physique, engendrant moultes situations inconfortables, et créant, en définitive, un immense complexe, en lui. Souvent lui venait l'impression qu'il n'était jamais recherché pour ses conversations plus philosophiques qu'artistiques. Il lui était difficile d'apprécier un spectacle ou une peinture. Même un livre. Il aimait écouter, pourtant. La voix des gens, en particulier, lui en apprenait toujours beaucoup sur leur état d'esprit.

Ava avait toujours peur de blesser, préférant en dire moins que trop, à prendre la faute sur lui, plutôt que d'accuser, ce trait l'ayant entraîné à être puni plus souvent qu'à son tour. Malmené et trompé, également. Il craint aussi sa nature et ses pouvoirs, car il connaît la tristesse de perdre un être cher et de se perdre dans les abysses de l'oubli. Il n'a pas une once de cruauté en lui. Face à des personnes agressives, il s'excuserait plutôt que de répondre. Il peine à s'approcher des gens, ignorant s'il s'agit de client ou de personnel du manoir, bien qu'avec l'habitude, il en vienne à reconnaître les pas de certains employés. Son attitude semble sans cesse hésitante, excepté lorsqu'il se plonge dans la musique, où il peut enfin révéler l'entièreté de son potentiel. Il ne chante cependant jamais, craignant d'envoûter sans le vouloir.


Histoire ;


La première chose dont il se souvenait était la caresse du vent dans ses plumes. Enfançon, il vivait pour elle, passant des heures perché sur un rocher en la savourant. Comme tous les autres, il avait éclos sur la plage, comme nés de la terrible tempête que le rejet de leurs oeufs à la mer avait créée. La coquille avait éclaté. Il avait manqué mourir noyé. Pourtant, ce fut le souffle salin qui le sauva dans ce monde de ténèbres qui était le sien. Il avait tâtonné, une serre après l'autre, jusqu'à escalader cette falaise. En ce jour comme en ceux le précédant, il était seul. Désespérément seul. Il ne pouvait même chercher du regard d'autres représentants de sa race. Il ignorait pour quelle raison, mais quelque part, au fond, il sentait que ce n'était pas normal.

Alors il chanta. Dans les bourrasques qui frappaient son perchoir, sa voix s'éleva, pure et haute. Pour ses frères et soeurs qu'il ne verrait jamais, il chanta. En leur honneur, il entonna ce chant funèbre né des méandres de son imagination. Et le ciel pleura avec lui. Il ignorait combien de temps il passa sur ce rocher, hululant sa peine au monde. Plusieurs vinrent, attirés par cette voix enchanteresse. Ils vinrent, mais ne restèrent, succombant l'un après l'autre, oubliant jusqu'au simple besoin de se restaurer, corps morts, désséchés, abandonnés sur la plage. D'eux seuls il osa s'approcher. Du bout des ailes, il toucha leur corps si différent du sien. Il apprit leur forme. Et naquit en lui un souhait. Les humains n'étaient pas seuls, ils ne l'étaient jamais, tant leur nombre était grand. S'il était comme eux, s'il leur ressemblait, l'accepteraient-ils?

Un temps infini et pourtant court passa avant qu'il ne franchisse le pas. Hésitant sur ces pattes inconnus, si inconfortables après la légèreté de ses ailes, il enchaîna les pas incertains et tomba à l'eau. A genoux, il s'échappa, crachant et toussant, inconscient de sa nudité pour lui si naturelle. C'est ainsi qu'il fut trouvé, les humains le croyant rescapé d'un naufrage. Il ne les contredit pas, profitant tel le coucou de leur sollicitude. Ils l'accompagnèrent, le vêtirent, le nourrirent, le nommèrent. Nombreux furent ceux à vouloir attirer sa sympathie. Nombreux également furent ceux à le dénigrer, à l'envier. Ce fut à cet endroit, village ou ville, il n'aurait su le dire, qu'il découvrit que même les humains pouvaient être seuls. Le temps passa, et la situation ne s'arrangea guère. Jeune et impulsif, il se rendit sur la place du village et chanta, encore et encore. Il chanta et ensorcela les habitants. Il chanta et causa leur perte, aussi bien celle de ceux qui l'avaient aidé, que de ceux qui l'avaient rudoyé. Lorsqu'il se tut, seule âme vivante dans une marée de cadavres épuisés, des jours après, il pleura. Et il se lamenta encore. Avant de fuir.

La peur guidait ses pas, désormais. Il refusa à de multiples reprises de s'approcher encore, trébuchant dans les bois, ne passant les villages que par nécessité, volant parfois au hasard, chose inutile et aveugle. Uniquement lorsqu'il se savait seul, il exprimait la triste mélodie de son coeur. La mer, lui semblait-il, était la seule à même de l'écouter et le comprendre. Puis il rencontra un humain. Homme ou femme, il n'aurait pu le dire, de prime abord. Il chercha d'abord à le fuir, mais fut retrouvé, ses pas incertains ne le guidant jamais loin. L'homme lui parla, lui confiant ses problèmes, sa tristesse, sa solitude. Et Ava se sentit proche de lui. Il resta avec lui, ne vieillissant pas quand lui prenait de l'âge. Il l'ignorait cependant, n'entendant de lui que le craquement vieillissant de ses articulations fatiguées, que sa voix devenue maigre et coassante. Il l'aimait toujours pourtant. Et le jour où il ne s'éveilla pas sous la douce caresse du froid soleil de Russie, il pleura, et pleura, chantant sa peine.

Il continua son chemin après un long deuil, jusqu'à être lui-même charmé, attiré, par une musique. Pas un chant, non, mais l'experte mélodie naissant sous les doigts agiles d'un ménestrel. Il suivit les notes, des pieds nus remplaçant les serres acérées. Ce n'était pas un homme mais une troupe. Longtemps, lui sembla-t-il, il vécut avec eux. Il oublia rapidement la solitude qui avait été sienne, aimant à nouveau. Les jalousies, encore une fois, furent légion. Au point que, blessé au plus profond de lui, il fuit à nouveau. Ainsi se déroula sa longue vie. Au fil des ans, il ne quitta presque plus sa forme humaine. Ses vêtements devinrent plus solides, son pas plus sûr, ses instruments plus nombreux, sa maîtrise plus grande.

Puis un jour, il entendit parler, dans une auberge, d'un manoir, dans la mystérieuse Angleterre. Avec joie, il parcourut la mer, jusqu'à finalement en franchir les portes. Jamais il n'avait tenu compte du temps. Mais en un sens, il y avait trouvé sa place et s'y faisait le plus discret possible, craignant de devoir, encore, fuir et s'abandonner à sa solitude.





Yam ;


• Comment es-tu là ; Quelqu'un qui se reconnaîtra m'a parlé de vous
• Code ; Parfait ♥
• Pays ; France
• Âge ; Majeur et vacciné
• Sexe ; Pas dès le premier soir ;)
• Cookies ou brownies ; Les deux
• Chien ou chat ; Chat >.<

© Flyremoon.



Dernière édition par Inozemtsev Avdeï le Mar 18 Aoû - 7:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bishop Diaval


avatar
• Avatar : Garry - Ib

• Messages : 15
• Date d'inscription : 19/07/2015



MessageSujet: Re: Ava - Terminée   Mar 18 Aoû - 7:05

Hell-O, bienvenue ~ 

Le personnage est vraiment intéressant, j'aime beaucoup son caractère doux... et son physique owo L'avatar est d'ailleurs sublime et je ne connaissais pas les Alkonost. Comme quoi, on apprend tous le jours !

Bref, ce que j'ai préféré lire, c'était l'histoire ! J'aime beaucoup ta plume, c'était vraiment agréable de te lire. J'ai hâte de voir ce que ça va donner en rp ♥ (D'ailleurs je ne serai pas contre un rp avec toi...)

Bisou de bienvenue c:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inozemtsev Avdeï

Personnel du Red Castle

Personnel du Red Castle
avatar
• Avatar : Censor by Escume (DA)

• Messages : 25
• Date d'inscription : 18/08/2015



MessageSujet: Re: Ava - Terminée   Mar 18 Aoû - 7:45

Merci beaucoup pour l'accueil et les compliments, ça me touche beaucoup ♥

_________________


Son thème : ici ou ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Worcestershire Mathias

Personnel du Red Castle

Personnel du Red Castle
avatar
• Avatar : Dino Cavallone de Katekyo Hitman REBORN

• Messages : 42
• Date d'inscription : 04/07/2015



MessageSujet: Re: Ava - Terminée   Mar 18 Aoû - 8:45


Tout d'abord, un bienvenue à toi ♥

Ensuite, j'ai l'honneur de t'annoncer que tu es validey! Ta fiche fut un pur délice à lire, ta plume est réellement magnifique. Elle nous ensorcelle aisément et nous guide durant notre lecture, nous emmenant dans le monde d'Avdeï. Je ne connaissais pas non plus cette créature mythique et je la trouve fort intéressante tout comme forte originale. De même, ton histoire m'a à la fois arraché des sourires tristes et joyeux, attendris. C'est un personnage, je pense, auquel on a envie de s'attacher et de cajoler pour toutes ces années de solitude. Il a ses qualités comme ses défauts, il donne envie de lui tirer les joues.

Bref, j'ai hâte de voir comment il va évaluer sur le forum et, surtout, de comment il va nous enchanter de sa musique et de sa voix. J'espère que tu te plairas parmi nous et passera un bon moment en notre compagnie! Le jeu t'es donc maintenant ouvert, mais n'oublie pas de recenser ton avatar ICI, ton poste au sein du Red Castle ICI et de demander un logement ICI ainsi qu'un rang ICI si tu le désirs.

Au plaisir de se croiser sur la CB ou in rp ~  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ava - Terminée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ava - Terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
» Les cycles ou séries que vous avez terminé
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense
» Banniere et modif image [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Red Castle :: Présentoir :: Nos dossiers :: Registre-